La négociation sur les classifications a été suspendue et le projet d’accord mis en réserve par l’UIMM (patronat de la branche métallurgie) avec l’aval des 4 organisations syndicales, CFDT ; CGC ; FO et CFTC. Il sera mis à signature en fin d’année, lorsque les négociations sur tous les sujets concernant les conventions collectives seront traités. Vous pourrez lire de-çi, de-là, que ces syndicats auraient réussi à préserver telle chose ou obtenu telle avancée.
Malheureusement, il n’en est rien et la réalité est bien plus âpre. Les grilles de classifications de la branche ont été massacrées au seul profit des entreprises. Les lendemains qui déchantent seront nombreux, si les salariés ne s’emparent pas rapidement du sujet. Notre société est basée sur un système éducatif axé sur la formation diplômante, permettant à des jeunes diplômés, de trouver un emploi. C’est grâce à cette reconnaissance que la branche sera attractive pour les jeunes générations, ,et non avec le projet rétrograde de l’UIMM. Alors concrètement, que trouve-t-on dans ce projet d’accord (en attente de signature) et quelles sont les propositions de la FTM-CGT ?