Dans un communiqué de presse publié lundi 23 mars, les organisations syndicales CFDT, CGT, CFE-CGC et FO du groupe ArianGroup demandent à la Direction de reporter son plan de reprise des activités à une date ultérieure
et la mise en place du confinement pour tous les salarié.e.s et prestataires, en activité partielle,
jusqu’en avril avec possibilité de reconduction du dispositif au-delà.

« Même si la situation financière nous préoccupe tous, pour nos organisations syndicales l’intérêt général,
la protection de la santé des salarié.e.s, de la population mais également des soignants passent avant les
enjeux économiques. Bien sûr que l’activité devra reprendre, et ArianeGroup devra être prêt à redémarrer ses activités, mais pas dans la précipitation comme nous le mesurons aujourd’hui.
La direction doit assurer la sécurité de toutes et tous et retrouver la confiance et la sérénité pour travailler.
Pour nos organisations syndicales, le retour progressif à l’activité devra se faire dans l’unique condition
que la santé des salariés soit totalement garantie. »

 

Téléchargements :
Communiqué de presse