Depuis septembre dernier, s’est ouverte au niveau de notre branche professionnelle, une négociation qui vise à revoir tout les droits conventionnels. Les grilles de classifications sont l’un des premiers sujets discutés car elles constituent l’ossature du champ conventionnel.
L’UIMM veut :
– Un monde du travail flexible
– Des salariés mis en concurrence,
– La généralisation du Lean

Ce projet est inacceptable !
L’UIMM ne veut plus classer le salarié suivant ses qualifications mais seulement selon le poste de travail, la fonction occupée ou l’emploi.
Au final, tous les postes seraient classés et les salariés se verraient attribuer le coefficient et donc le salaire en référence au poste occupé…C’est la négation des diplômes et l’expérience professionnelle.
La CGT a d’autres ambitions pour les salariés !

Téléchargements :
TRACT CLASSIFICATION EN DANGER