Cette brochure présente de manière synthétique les multiples tentatives de l’extrême-droite pour s’implanter dans le syndicalisme et le monde du travail, de la Fédération des Jaunes de France (1898-1912) aux syndicats Front national (1995-1997), en passant par la Confédération des Syndicats Professionnels Français (1936-1940) et le syndicalisme dit « libre » ou « indépendant » (1948-1984).

Ce dossier de seize pages est accompagné d’une chronologie, d’une bibliographie et est agrémenté par de nombreuses illustrations.

Téléchargements :
L'Extrême-droite au travail